Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : HALIDI-BLOG-COMORES, Blog des COMORES
  • HALIDI-BLOG-COMORES, Blog des COMORES
  • : BLOG DES COMORES GERE DEPUIS LE 01 DECEMBRE 2013 PAR MARIAMA HALIDI
  • Contact

A SAVOIR

QU'EST CE QUE LA LANGUE COMORIENNE ?

Pour répondre à cette question pertinente, nous vous proposons ci- dessous l'interview du grand linguiste et spécialiste de la langue comorienne, Mohamed-Ahmed Chamanga

 

 
INTERVIEW DE CHAMANGA PAR RFO EN 2004
 
 
 Le comorien est une langue composée de mots africains, de mots arabes voire parfois de mots portugais et anglais. D'où vient la langue comorienne ?

M.A.C : Le fonds lexical de la langue comorienne est essentiellement « africain » comme vous le dites, et plus précisément bantu. Les emprunts au portugais ou à l'anglais sont relativement faibles. Par contre, l'apport arabe est très important. Cela s'explique par la très forte islamisation des Comores, depuis la Grande Comore(Ngazidja) jusqu'à Mayotte (Maore) en passant par Mohéli (Mwali)et Anjouan (Ndzuwani). Malgré ces emprunts, le comorien (shikomor) reste, sur le plan de sa structure grammaticale, une langue bantu.

Qu'appelle t-on une langue bantu ?

M.A.C : Le bantu est une famille de langues, la plus importante d'Afrique. Les langues qui composent cette famille couvrent pratiquement toute la partie australe du continent noir.

Y a t-il encore aujourd'hui en Afrique ou à Madagascar des populations qui parlent une langue similaire au comorien ?

M.A.C : Bien sûr ! On trouve par exemple le swahili en Tanzanie, le lingala au Congo Démocratique, le kikongo au Congo, le zulu en Afrique du Sud, le shona au Zimbabwe-Mozambique, le tswana au Botswana, le kinyarwanda-kirundi au Rwanda-Burundi, etc. Comme ces langues appartiennent à la même famille, elles ont forcément beaucoup de points communs dans la structure des mots, leurs répartitions dans les phrases, les accords grammaticaux, etc. Elles ont aussi un minimum de vocabulaire commun.
Prenons par exemple le mot bantu ! Ce mot est attesté dans certaines langues, comme le lingala, et il signifie « hommes ». C'est le pluriel du mot muntu qui veut dire « homme » au singulier. Dans d'autres langues, ces mots se déclinent au pluriel en watu (swahili), wantru ou watru ou en encore wandru (shikomor) ; au singulier, nous avons respectivement mtu, muntru, mtru, mndru.
Prenons encore l'exemple de la phrase kinyarwanda suivante qui signifie : « Combien d'hommes ? » : Abantu bangahe ? Nous avons en comorien les équivalences suivantes :Wantru wangapvi ?Watru wangapvi ?Wandru wanga(pvi) ? et en swahili :watu wangapi ?

Ne pensez-vous pas qu'il y a beaucoup de ressemblance dans tout ça ?

M.A.C : A Madagascar, jusqu'au milieu du XXe siècle, il y avait quelques poches bantuphones sur la côte nord-ouest. Mais les langues africaines qui y étaient parlées, le swahili à Marodoka ou le makua à Maintirano, ont aujourd'hui disparu. Le malgache appartient à une autre famille de langues : les langues austronésiennes comme par exemple les langues indonésiennes.

Le comorien est souvent comparé au swahili, parfois on a même dit que le comorien en était dérivé ?

M.A.C: Selon les résultats des recherches des trois dernières décennies, il est prouvé que le comorien et le swahili sont génétiquement issus d'une même souche-mère, d'où leur très grande parenté. Mais les deux langues se seraient séparées aux environs du XIIème siècle. On peut donc dire que ce sont deux langues soeurs. Si la confusion a pu se maintenir jusqu'à une période pas très lointaine, c'était à cause de la très grande proximité des deux langues, mais aussi parce que les sultans des Comores parlaient swahili et beaucoup de correspondances et traités avec les pays voisins ou les puissances étrangères étaient rédigés en swahili qui étaient à l'époque la plus importante langue de communication et du commerce de cette région de l'océan indien occidental.
Par combien de personnes est parlée la langue comorienne?
M.A.C:On peut estimer que la langue comorienne est parlée aujourd'hui par un million de personnes environ : les 750 000 habitants de l'archipel des Comores plus la très importante diaspora comorienne, que l'on peut retrouver notamment à Madagascar, à Zanzibar ou encore en France.

Est-elle enseignée à l'école ? Si non pourquoi ?

M.A.C: Malheureusement, elle ne l'est pas. Pourquoi ? Parce que : Premièrement, la colonisation française, avec sa mission « civilisatrice », n'avait jamais reconnu au peuple dominé une quelconque culture ou civilisation et que les langues des dominées n'étaient pas des langues mais, avec un sens très péjoratif, des dialectes qui n'avaient ni vocabulaire développé ni grammaire.
Deuxièmement, le pouvoir très centralisateur de l'Etat français avait imposé le français comme la seule langue de l'administration partout. Cela était vrai dans les colonies, mais aussi en métropole. C'est ainsi qu'on a banni l'enseignement du breton en Bretagne, du basque au Pays Basque (Sud-Ouest de la France).
Troisièmement enfin, nous avons nous-mêmes fini par admettre que notre langue est pauvre et sans grammaire. Elle ne peut donc pas être enseigné. Il faut encore souligner qu'avec l'instabilité chronique des Comores indépendantes, aucune réflexion sérieuse n'a pu être menée sur la question. Pourtant, les pédagogues sont unanimes : pour permettre l'épanouissement des enfants, il est nécessaire que ces derniers puissent s'exprimer pleinement dans leur langue maternelle...

Y a t-il une ou des langues comoriennes ?

M.A.C:Nous avons la chance d'avoir une seule langue comorienne, depuis Ngazidja jusqu'à Maore. Mais comme toute langue, le comorien se décline en plusieurs dialectes qui en sont les variantes régionales : le shingazidja à la Grande Comore, le shimwali à Mohéli, le shindzuani à Anjouan et le shimaore à Mayotte.

Comment expliquer l'apparition de divers dialectes sur un territoire aussi exiguë que les Comores ?

M.A.C : Ce phénomène n'est pas spécifique au comorien. Toute langue est formée de plusieurs dialectes. La dialectalisation s'accentue lorsqu'il y a peu de communications et d'échanges entre les régions. A l'inverse, le déplacement d'une population qui parle un dialecte donné vers une autre région où l'on parle un autre dialecte peut également entraîner des changements dans les deux dialectes. Pour le cas des Comores, le facteur du peuplement par vagues successives au cours de l'histoire explique aussi le phénomène.
Les différences dialectales peuvent aussi s'observer à l'intérieur de chaque île. C'est ainsi, par exemple en Grande Comore, que la manière de parler des gens de Mbéni dans la région du Hamahamet diffère du parler des gens de Fumbuni dans la région du Mbadjini. Il en est de même à Anjouan entre les gens de Mutsamudu, sur la côte nord, et ceux du Nyumakele, dans le sud-est de l'île, ou encore, à Mayotte, entre Mamoudzou et Kani Bé ou Mwana-Trindri dans le sud, etc.

Un mot sur la langue mahoraise.

M.A.C:Le shimaore appartient au même sous-groupe dialectal que le shindzuani. C'est dire qu'il faut souvent écouter attentivement pour percevoir les différences entre ces deux dialectes. Le shimaore fait ainsi partie intégrante de la langue comorienne.

Le comorien s'enrichit-il ou s'appauvrit-il (avec le phénomène de créolisation de la langue) ?

M.A.C : Parler à l'heure actuelle de créolisation de la langue comorienne est quelque peu exagéré. Certes elle ingurgite aujourd'hui beaucoup de mots d'origine française. Mais cela reste « raisonnable ». Le comorien a emprunté énormément de vocabulaire d'origine arabe, environ entre 30 et 40 % du lexique, pourtant on ne parle pas de créole arabe, et cela à juste titre. En effet, ce qui fonde une langue, ce ne sont pas seulement les mots. Ce sont surtout sa structure grammaticale et sa syntaxe. De ce point de vue, le comorien ne ressemble ni à l'arabe ni au français.
On ne peut pas dire que le comorien s'appauvrit. Essentiellement oral, il répond parfaitement à nos besoins de communication. Il est toutefois évident qu'une langue écrite possède un stock lexical beaucoup plus étendu qu'une langue orale. Ne vous inquiétez pas pour le comorien. Si un jour, on décide de l'écrire, de l'enseigner et de l'utiliser dans l'administration, il ne pourra que s'enrichir. Il s'enrichira en se forgeant des mots nouveaux ou en empruntant d'autres ailleurs, comme cela se fait dans les langues dites de « grande civilisation ».

Où en est actuellement la recherche sur la langue comorienne ?

M.A.C: La recherche sur la langue comorienne avance ; trop lentement peut-être, mais elle avance. Nous avons aujourd'hui une meilleure connaissance sur elle qu'il y a vingt ans. Malheureusement, c'est un domaine qui intéresse peu de monde, aussi bien chez les nationaux que chez les chercheurs étrangers.

Pensez-vous qu'un jour tous les Comoriens parleront la même langue ? Et sur quoi se fonderait cette sédimentation en une seule langue « nationale » ?

Mohamed Ahmed-Chamanga : Nous parlons déjà la même langue. Ce qui nous manque, c'est une langue standard, comme en Tanzanie avec le swahili, à Madagascar avec le malgache, ou en encore au Zimbabwe avec le shona, etc. Pour arriver à ce stade, il faut qu'il y ait une réelle volonté politique, une prise de conscience chez les Comoriens de vouloir mieux apprivoiser leur propre culture et que soit mise en place une équipe de chercheurs qui se pencherait sur la question et qui proposerait cette langue standard qui serait utilisée dans tout l'archipel des Comores.

Recherche

BIENVENUE SUR MON BLOG

NA MKARIBU HARI MWA YI BLOG YANGU 
Cet outil va me permettre de vous faire decouvrir mon pays natal  et partager quelques unes de mes passions.......à ma façon !!!!
 

Pour revenir à la page d'accueil  cliquez  ICI

Pour recevoir réguliérement les articles que nous diffusons, merci de vous inscrire à la newsletter (Attention : laissez les deux cases (newsletter et articles) cochées) .

Halidi Mariama (HALIDI-BLOG-COMORES)

 

 

 

MESSAGE IMPORTANT :

 

DEPUIS LE 01 DECEMBRE 2013, ALLAOUI HALIDI A CEDE LA RESPONSABILITE DE VOTRE BLOG A MADAME MARIAMA HALIDI.

 

MERCI DE VOTRE FIDELITE

 

 

CI-DESSOUS LES NEWS  RECENTES  DES COMORES

 

 

gala_final-_maquette--2-.jpg

A PROPOS DE OUANI

Ouani et ses grands hommes
 
 
L’être humain est insignifiant puisque le corbeau et beaucoup d’autres espèces d’arbres vivent plus longtemps que lui. De ce court séjour dans ce bas monde à la différence d’autres êtres vivants, l’homme peut marquer de son empreinte l’histoire.
A OUANI, ce genre d’homme malgré sa rareté, a existé et continu à exister jusqu’à nos jours. En ouvrant ce nouveau chapitre, quelques dignitaires en collaboration avec le comité de pilotage de la ville ont tenu à rendre hommage beaucoup d’hommes et de femmes qui ont fait du bien à cette ville.
En dehors de tout jugement, ils ont fait de leur mieux pour que Ouani devienne l’une des grandes villes les plus rayonnantes des Comores et Ouani l’est grâce à eux. Elle doit continuer à l’être pour nous et les générations à venir.
A titre posthume, nous tirons la révérence devant Saïd Toiha (Baco Moegné), Saïd Abdou Bacar Nomane, Saïd Abdou Sidi et Saïd Andria Zafi.
 
Le premier pour avoir créé la première école privée de la ville dans l’objectif de ne plus avoir un enfant de six à sept ans non scolarisé, le second qui a été le premier à être ministre et dont les louanges dépassent les frontières de la ville, le troisième a accompagné plusieurs années la jeunesse et le dernier a beaucoup contribué au niveau de l’enseignement primaire par son dévouement et son engagement à instruire ceux qui l’ont fait pour nous. Cette liste vient de s’ouvrir et n’est pas prête de se fermer ; beaucoup d’autres personnes disparues ou vivant tels que les enseignants apparaîtront à la prochaine édition.
Ansaly Soiffa Abdourrahamane
 
Article paru en 2003 dans le n° 0 de Jouwa, bulletin d’information de OUANI
 
 
 
 
LES ENFANTS DE LA VILLE DE OUANI
ET L’HISTOIRE   DES COMORES
 
 Beaucoup d’enfants de la ville de OUANI ont marqué et marqueront toujours l’histoire de leur pays : les îles Comores.
 
 En voici quelques uns dans différents domaines.
 La liste n’est pas exhaustive
 
 I) LITTERATURE
 
LITTERATURE ORALE
 
ABDEREMANE ABDALLAH dit BAHA PALA
 
Grand connaisseur du passé comorien décédé brusquement en 1988.
Actuellement, un projet de publication de sa biographie est en étude.
On trouve beaucoup de ses témoignages sur l’histoire des Comores dans le tome 2 de l’excellente thèse de SIDI Ainouddine sur la crise foncière à Anjouan soutenue à l’INALCO en 1994 
 
LITTERATURE ECRITE
 
Mohamed Ahmed-CHAMANGA
 
Grand linguiste des Comores
 
 Né à Ouani (Anjouan) en 1952, Mohamed Ahmed-Chamanga, diplômé de swahili et d'arabe, a fait des recherches linguistiques sur sa langue maternelle. Il enseigne la langue et la littérature comorienne à l'Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco). Il est l'auteur d'une thèse, de plusieurs articles, ainsi que d'un recueil de contes de l'île d'Anjouan : Roi, femmes et djinns (CLIF, 1998). Président de l'Association Fraternité Anjouanaise, Mohamed Ahmed-Chamanga a fondé, en 1997, le journal Masiwa.
 Il enseigne actuellement la langue et la littérature comoriennes à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales de Paris (INALCO).
 
AINOUDINE SIDI
 
 Historien & grand spécialiste de l’histoire foncière des Comores 
 
 Né à OUANI, en 1956. Il a fait des études d’histoire à l’université de DAKAR (SENEGAL) et a préparé un doctorat d’études africaines à l’INALCO (PARIS)  Il est actuellement chercheur et Directeur du CNDRS (Centre National de Documentation et de Recherches Scientifiques) à MORONI.
 
 II) MUSIQUES & CHANTS
 
DHOIFFIR ABDEREMANE
 
Un des fondateurs de l’orchestre JOUJOU des Comores.
Avec ses chansons axées sur la contestation sociale. Il fait partie des premiers artistes qui ont introduit aux années 60 une nouvelle forme de musique aux COMORES.
 
C’est un homme très discret mais plein de talents. On se souviendra toujours de ses productions à la salle AL CAMAR de MORONI.
 
FOUDHOYLA CHAFFI
 
 Une des premières femmes comoriennes à avoir fait partie d’un orchestre musical.
 Il s’agit là d’un engagement incontestable de la part d’une femme comorienne.
 Elle a commencé à jouer un rôle important dans la chanson à partir de 1975 comme chanteuse principale de l’orchestre JOUJOU des Comores.
Sa voix d’or résonne toujours dans le cœur de tous ceux qui ont vécu dans notre pays de 1975 à 1978. On ne passait pas en effet, une seule journée sans entendre une de ses chansons sur l’égalité des sexes, l’unité des Comores, le changement des mentalités… à la radio nationale.
 
 III) POLITIQUE
 
Le sultan ABDALLAH III
 
 De mère ouanienne, il est l’un des grands sultans qui ont régné dans l’archipel des Comores au 18eme siècle et plus précisément sur l’île d’Anjouan.
 
SITTOU RAGHADAT MOHAMED
 
La première femme ministre et élue député des COMORES
 
Né le 06 juillet 1952 à OUANI. Elle a enseigné pendant plusieurs années le français et l’histoire géographie dans différents collèges du pays avant d’être nommée secrétaire d’Etat à la condition féminine et à la population en 1991.
De 1991 à 1996 elle a assumé de hautes responsabilités politiques : Haut commissaire à la condition féminine, Ministres des affaires sociales, conseiller spécial du président de la république, secrétaire général adjoint du gouvernement, élue députée ….
Actuellement, elle est enseignante à l’IFERE et Présidente du FAWECOM.
 
Article publié sur le site de l'AOFFRAC (www.aoffrac.com)
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 23:43

Selon le Secrétariat d’Etat chargé des Transports français, dans un communiqué publié ce jeudi, un accord est signé entre « Le ministère des Transports comorien, le ministère des Transports malgache, la compagnie Air Madagascar et le secrétariat d'Etat chargé des Transports français » engageant Air Madagascar à rapatrier les passagers ayant acheté leurs billets à l’agence France Comores Voyages et bloqués depuis début août à Moroni d'ici la fin du mois.

Quel soulagement ! Espérons que tout se passera bien. Il est temps que ce genre de désagrément ne se reproduise plus.

De plus, "l'Union des Comores et la France ont convenu d'accorder des droits de trafic à Air Madagascar sur une durée de six mois pour opérer des liaisons directes entre Moroni et la France, prolongeant une solution mise en oeuvre cet été pour améliorer la desserte de ces îles depuis la France", ont indiqué les autorités françaises.

Halidi Allaoui
HALIDI-BLOG-COMORES

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

BOODDHA 01/09/2010 13:47



TRUTH BOODDHA MEISSSONNIER LYCEE ST FR ASISE SUITE FEATURING BOODDHA INSTATN DE GIVECNHY BOUDE P 2006 CAISSE DE DEPOTS ET DE CONSIGNATINOS TITRE MICHELIN NASA 2006 APRT 5 P 57 CH CVIL TOKYO
EXCHANGE BIBLIO DE CITE UNIVERSITAIRE DE APRIS ET DE CERGY PONTOISE FERMETURE ET DE RUNGIS BIBLII FR MITTERRAND ART L 541 2 1 ET R 54 12 1 A R 54 12 8 DU CODE DE TRAVAIL DE PROCEDER A RADIATION
DE LISTE DES DEMANDEURS D EMPLOI 1989 VOL 1 P 504 15565 URSAAF DS 1959 491 REMUNERATION PROSTITUTION HAZELL KELLEY KATE BECKINSALE YAMINA BELBEY ANIA KISIEL BIBLIO HEINERICH HEINE SUITE KIOSQUE
THEATRE COMPLICE PTT HAMELIN


Encyclopédie pratique de la photo / Kodak ; [Kenneth T. Lassiter, Robert E. White Jr. et al.] ; [éd. française Roger Favre, Jean-Luc Berthoud et al.]


Alphabet du titre :


latin


Auteur(s) :


Lassiter, Kenneth T . Rédacteur


White, Robert E (Jr) . Rédacteur


Favre, Roger (1943-….) . Traduction


Berthoud, Jean-Luc . Traduction


Eastman Kodak Company (Rochester, N.Y ). Éditeur scientifique


Date(s) :


1979-1982 BNP 1984 AUTOMATISATIONS DES RESEAUX ET DES TERMINAUX


TI HELM PROVIDENCE DE DIEUX


PO&SIE 127 P 55


TI GRANDEVILLE VIE PUBLIQUE ET PRIVEE DES ANIAMUX


PO&SIE126 P 59


TI LEQUEU PIGEONNIERS


PO&SIE125 P 55


TI VAILL COLONNA MONT QUIRINAL PIGEONNIERS


PO&SIE124 P 55


T ILA PERRE DE ROO PIGEONNIERS


PO&SIE122 123 P 133


TI NEBOUZAN HAUTE GARONEE 13 ET14E S


PO&SIE121 P 57


TI CINE SCHOLAR ENSEIGN CINEMA


PO&SIE120 P 215


TI JL JACOB DETTE DE JEU PIGEONNIER


PO&SIE130 P 63


TUI Y MARIE CROQUANT ET UN PIEDS PIGEONNIERS


PO&SIE129 129 P 93µ


µ


TI K KLOSS BONTEMPS FEVAL PIGEONNIER


PO&SIE119 P 55


TI EUROGIFT GRESSERT PARIS JARDINS PIGEONNIERS


PO&SIE117 118 P 89


TI MHH C ROBERT FILLE DE SATAN


PO&SIE116 P 51


TI CHOLODENKO QUASI UNA FANTASIA CHOUCHOU CHEQUE


PO&SIE115 P 55


TI PAOLLO SELA SUCESS MODEL AGENCY BASTILLE ETOREAL K MULLENBORCK ET KATE MOSS 36 CHANDELLE JACQUES CHIRAC LECLERC ANDRE


PO&SIE114 P 63µ


TI NABIAL BELBEY K MULLNEBORCK GARFIELD DAVIS J YEUX PLUS GROQ QUE LE VENTRE


PO&SIE112 113 P 103


 


TIKREUZ ET KULTUR OKUMENISHER RAT DER KIRCHEN


PO&SIE111 P 55


T IB BERTHOL DIC DES ARTS LITURGIK


PO&SIE19 20 MAMATEUR P 40 JEU DE CUBRES SACREE COEURS


PO&SIE109 127


TI SPENDEUR DU CULTRE P 127 CHASSES RELIQUAIRES


PO&SIE110 P 415


TI LATTELERIE JEUX D U DAIBLE


PO&SIE108 P 65


TI MHH OEIL DU DIABLE GAUMOT COLUMBIA 3 STAR


PO&SIE107 P 53


TI LALOUDE VASTE MONDE


PO&SIE106 P 55


TI MODELER DES COPRS ANDLAUEUR


PO&SIE105 P 63


TI VAN OS POWER OF MEMORY


PO&SIE104 P 61


TI F CESAR PROCESSION


PO&SIE103 P 55


T IDELA COLOMBE AU CORBEAU PAR LEP AON S POL ROUX


PO&SIE102 P 69


TI SANDOZ BUFFALO HUNTER


PO&SIE101 P 55


T I ALCARAZ PRIERE PROCESSION DES BOUGIES 4E DEATH DISSSECTION


PO&SIE130 P 151


TI ELROUX PROCESSION EXPIATOIRE AU PORTAIL ROYAL DE BORDEAU


PO&SIE99 P 83


TI MHH BALZAC COMEDIE DU DIABLE


POETIQUE 148 P 441


TI A COEUR JOIE COUCHE SUR UN PEU DE PAILLE


POETIQUE147 P 311


T IARVE DARIA WERBOWY VOEU DE LAP ESTE


POETIQUE146 P 179


T I ANSELME CONCEPTION VIRGINAL ET PECHE ORIGINEL


POETIQUE145 P 57


 


 


T IBERGER K BACH CYCLE MOZART ARROW


POETIQUE144 P 427


TI SACRED GARDENS ET LANDSCAPE DUMBARTON


P 307


TI JESSICA STAM CLAYMORE YAGI NORIHIRO CLAYMORE GUERRE BORDIK


POETIQUE142 P 187


TI CONDE NAST APLLE SEED SHIROW


POETIQUE141 P 69


T OI LAPP KING DAUGHTER FINLAND WAR


POETIQUE140 P 457


TI FRIEND OF SIMON WIESENTHAL MASK NORDIK COUNTRUES ISRALE JEWS


POETIQUE138 P 175


TI RIBBING P ART LA GUERRE NORIK


POETIQUE137 P 49


TI T EN FAIS PAS VIENS A MONTPARNASEE BROCA


POETIQUE136 P 433


TI MALINCONIA CLAIR


POETIQUE135 P 309


TI AUBIN COMPËNSATION DU HANDICAP MODEL NORIK


POETIQUE130 P 189


T I HIST DES DAMPS LAUNAY A COLONISATION NORIK


POETIQUE129 P 51


TI B BUSSET JEU DE CONSTANCE NORIK


POETIQUE128 P 433


T IS FLAMBART MARKETIN ECOLE NORDIK


POETIQUE105 P 69


TI ARTMEIS BALEINE ET DAUPHINE NORDIK


POETIQUE106 P 203


T IAKTE MOSS CAROLYN MURPHY GALLIMARD N180 NOUVELE REVUE FRANCAISE LAVETTE


POETIQUE107 P 325


TI CHASSE DES ROIS MAGES COLOGNE N DE VERDUN


POETIQUE108 P 439


TI BULEL DE FUMME SEITA


POETIQUE101 P 99


TI CASTA FAIRE LE MORT TABAC


POETIQUE102 P 205


TI BNF CHIRAC MONUMENT BELBIN PASSAGE A TABAC


POETIQUE103 P 299


IT BATMAN SECRETS KIETH SAM


POETIQUE104 P 437


TI LE REST BISTORST MERVEILMLEUX


POETIQUE113 P 47


TI NICOTRAIL BASE DE DONNES TABAC


POETIQUE114 P 179


TI SALLE AMOUREUX DE PTIT MOULIN TABAC


POETIQUE115 P 331


TI MHH LABISSE SORCIER DESFAMILLES ALMANACH FATIDIK


POETIQUE116 P 465


T I SNCF CATNACUZENE CH A AUTOMNE FATIDIQUE


POETIQUE109 P 65


T I EUROGIF OEUFS FATIDIQUESLGF


POETIQUE110 P 91


T I LISTE QLQ ADRESSE PARISIENNES LUPANAR MAISON CLOSE


LE CHABANAIS


POETIQUE111 P 327


TI ONE 2 2


POETIQUE112 P 437


TI LE SPHINX


POETIQUE117 P 47


TI ETOILE KLEBER


POETIQUE118 P 198


T UAUX BELLES POULES


POETIQUE119 P 345


TI LE FOURCY


POETIQUE120 P 437


TI RUE DESM OULINS


POETIQUE121 P 45


TI ALYS


POETIQUE122 P 189


T I2 RUE ST GEORGES


POETIQUE124 P 423


TI 2 RUE DE LONDRE


POETIQUE123 P 331


TI 39 RUE PASQUIER


POETIQUE89 P 81


TI 29 RUE ST LAZARE


POETIQUE90 P 207


T I9 RUE DE NAVARIN


POETIQUE91 P 323


TI VIBERT LIRE EN SOUS MARIN


POETIQUE92 P 421


TI HEINEMAN HORREUR DELA GUERRE ECLOUEE PAR LES BEAUX ARTS MHH


POETIQUE 85 P 87


TI FABUALUEX MANEGE DE PETIT PIERRE


POETIQUE86 P 173


TI REVENEZ AU BECAIL RENAUTL 1859 J P GAULTIER DESIGNER


POETIQUE87 P 283


TI H GUERARD ILS SONT LACHE REGIMENT


POETIQUE88 P 437


TI E DURAND EQUINOXE BERCAIL TEINT DE SANG RENTREE


POETIQUE97 P 47


TI CRUGY FABLE PARABOLE BERCAIL


POETIQUE98 P 195


TI BERJEAU N 11 BIBLIOMANE


POETIQUE99 P 327


RI CARNAUD CIMETIERE PRIVEE EN ALGERIE


POETIQUE100 P 433


T IE NDENTU LACUNE A COMBLEERR LEGIS FRANCAISE


POETIQUE1 A 100 P 27


TI L CLADEL N A Q UN OEIL


POETIQUE93 P 83


96 P 447


TI AFFAIRE MARECERON DEPOSTIONS DES TEMOINS


POETIQUE95 P 311


94 P 195


 


TI ORIENT CHRETIEN SIECLE MORT


ETUDES CREOLES9 1 2 P 93


TI M LESCOT COURSE CINEAM


ETUDES CREOLES08 12 P 105


T IRIMES STANCE SATIRES LEMERRE


ETUDES CREOLES07 1 2 P 89


TI RUE TOLBIAC ENNEMIE D AMOUR BOYER


ETUDES CREOLES05 2 P 79


98 2 P 62


TI EYMERY CABANE DANS LES BOIS RETOUR DESFUNERAILLES


ETUDES CREOLES05 1 P 93


98 1 P 39


TI SEVERNIE SIMONETTI 27 AVE LUCIEN FRANCAIS 4 E ETAG VITRY SUR SEINE TI PAWOL POROVERBE CREOLE BECAIL


ETUDES CREOLES04 1 2 P 107


00 1 P 63


00 2 P 43


TI OUNEN AU PIED DU MUR BERCAIL


ETUDES CREOLES03 2P 79


97 2 P 31


TI BENSOUSSAN PULSION ALIMENTAIRE FINE BOHCE


ETUDES CREOLES03 1 P 79


97 1 P 87


TI DARIA WERBOWY ET YAMINA BELBEY FINES BOUCHES DOPAGNE JP


ETUDES CREOLES01 1 P 93


99 1 P 69



Pages